Aller au contenu

"L'hypnose c'est mal "


Recommended Posts

Bonjour, Bonsoir a tous !

 

J'aimerai vous parler d'un problème que j'ai rencontré il y a quelques minutes. 

Après une discussion avec mon frère, je reste perplexe sur ses propos violent à propos de l'hypnose. Il a surement été choqué de cette pratique ayant assisté à une séance d'hypnose qualifiant donc les hypnotiseurs de menteurs et de personne qui cherchent à avoir une emprise sur nous qui serais permanente. Au point ou les termes violer et abuser sont évoqué. Il pense que le discours du pré-talk ne sont que des foutaises pour berner les gens. Dans sa pensé l'hypnotiseur a accès à un "code" encré dans le subconscient de l'hypnotisé et ce "code" est donc activé. L'hypnotiseur aura donc toujours une "dominance" sur son "soumis".

 

Moi qui aurais aimée partager cela avec lui, je reste donc craintive face à sa réaction presque brutale à mon égard. Ne pouvant pas le forcer à voir le bon côté de l'hypnose. J'aimerais lui faire changer d'avis. Pensez vous que cela puisse changer ? J'aimerais lui faire découvrir une nouvelle expérience qu'il pourrait apprécier, comment le mettre en confiance ?

 

Je vous remercie d'avance !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir, bonjour !

 

J'aime penser que l'hypnose est un outil, un peu comme un couteau est aussi un outil. Un couteau de cuisine n'est ni bien ni mal, c'est quelque chose d'utile. Certains s'en serviront pour couper du pain, de la viande ou même du fromage, alors que d'autres s'en serviront pour faire des actes moins pacifiques. De même certaines personnes seront super-habiles  avec un couteau d'autres seront moins habiles et auront plus de chance de se couper ou pire de blesser les autres. Autrement dit ce sont les intentions et la capacité de l'hypnotiseur à bien mener sa séance qui vont déterminer la nature de l'expérience.

 

Ton frère n'a pas tord quand il dit que les hypnotiseur ont un "code" moi je parle plutôt de langage, et ce langage c'est le langage de l'inconscient. Ce qui est important de savoir c'est que l'hypnose est une relation. Ce langage permet a l'hypnotiseur d'entrer en relation avec l'inconscient du volontaire.  Il est vrai qu'une fois que la relation est créée entre l'inconscient et l'hypnotiseur, il est plus facile pour l'hypnotiseur d'y avoir accès. Mais bon une autre chose qu'il faut savoir est qui est la plus importante pour moi est que l'état d'hypnose est un état que nous vivons chacun plusieurs fois par jour, par exemple dans le train quand on regarde par la fenêtre et qu'on laisse notre conscience se perdre dans notre imagination ou dans nos pensée, devant la télé quand on nous balance une tonne d'information visuelles et auditives, en lisant un livre quand essaye d'imaginer les situations décrites ou même en cours simplement pour prendre un exemple qui parle directement. Il y a toujours la partie consciente qui est la prête à reprendre le dessus, donc quoi qu'il en soit on ne peut pas faire des chose contre notre volonté.

 

Les personnes qui manifestent une attitude très fermée à l'égard de l'hypnose sont parfois difficile à convaincre. Peut-être qu'en te voyant progresser et accompagner des volontaires dans des états agréables il lui prendra l'envie de se laisser tenter à l'experience de la transe.

Quoi qu'il en soit, si tu veux essayer ne te décourage pas lis beaucoup les théories pour bien comprendre les mécanismes j'estime que c'est important de savoir ce qu'on va faire avant de se laisser faire ce qu'on veut faire et d'emmener  les gens à vouloir se laisser faire pour nous laisser faire ce que nous voulons faire ;).

Voila j'espère ne pas avoir dit trop de conneries lol. Bon courage pour ton apprenti-sage  :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour éviter de crée un nouveau sujet, je poste ma demi-question en rapport au sujet.

A quel but répondre quand on nous demande à quoi servirais ce moment, certes c'est de la relaxation et de la découverte, mais quand on va dans des freeze/defreeze etc, la personne en se revoyant peut se sentir abusé non? Même si ce n'est qu'un jeu, on joue avec son corps en quelques sorte.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il faut aussi présenter ça de façon amusante. Si tu fais des freeze-défreeze, c'est du type spectacle, et avec un peu de mise en scène, la personne volontaire peut trouver ça très drôle. Forcément, si tu te contentes de faire des phénomènes hypnotiques sans vraiment les exploiter, c'est un peu moins fun. C'est toute la part de talent basée sur l'imagination. C'est aussi pour ça que je préfère les groupes aux personnes seules : les amis peuvent participer.

 

Si tu fais plutôt de l'hypnose relaxation, tu n'as pas besoin de dire autre chose. Une personne qui accepte une séance de relaxation gratuite sera pratiquement toujours satisfaite du résultat obtenu par hypnose.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Avant de lui prouver qu'il peut avoir confiance à l'hypnose, prouve lui qu'il peut avoir confiance en toi !

Demande lui s'il pense que tu peux faire ce que tu veux s'il croit que tu es capable de profiter de tout et tout le monde ! S'il n'a pas confiance en toi et qu'il ne te laisse pas faire au moins les tests....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos réponses.

 

Tout d’abord Dan'j, je suis plutôt d'accord sur toi sur certains points, cependant, pour lui le code est plutôt une sorte de code pin secret et propre à chacun, que l'hypnotiseur connaît et donc peut s'en resservir à importe quel moment. Et que justement, l'hypnotiseur peut en tout les cas, nous forcer à faire des choses contre notre gré car il n'y a plus de "conscient". Je ne me découragerai pas pour autant, mais cela me peine de ne pas pouvoir partager quelque chose avec lui et lui faire vivre cette expérience car pour une majorité de personne cela reste très agréable.

 

Après réflexion, je pense, Hugo, que tu peux avoir raison, la personne peut se sentir comme un jouet dans les mains de l'hypnotiseur, et en revenant à l'attitude de mon frère, cela peut être la raison de sa crainte. Je pense que pour un hypnotiseur, comme nous en avons déjà parlé, est plutôt de "jouer avec" le volontaire et ne pas "jouer du " volontaire. 

 

Mais pensez vous sincèrement que le conscient est là, toujours au final ? Dans certains cas, on peut forcer une personne à dire un secret si on regarde bien, Par exemple , si on suggère à une personne de dire seulement la vérité et que nous lui posons une question personnelle à son égard qui pourrait nous intéresser, c'est un peu un abus.. La personne ne réagira pas forcement, et restera dans son état de transe non ?

 

Poulperadieux, malheureusement, je n'arrive pas à visionner la vidéo que tu as mise.. mon ordinateur me fais des caprices en ce moment ! 

 

Batou, j'ai beau essayer de le mettre en confiance il semble même choqué par la séance d'hypnose qu'il a vu par le passé. La personne était sous une emprise profonde presque malsaine, vouant le volontaire dans des situations qui ne sont que péjoratives pour elle.. Ça me fait me poser quelques questions cité plus haut... La personne peut être dans une transe telle qu'il ne parvienne pas à reprendre le "contrôle" et donc arrêter la séance ? 

 

Mes questions sont peut être un peu bête, même si j'ai lu quelques livres sur l'hypnose qui affirme le contraire cette révélation arrive a me faire douter, sans doute parce que je n'est pas encore d’expérience ni l'occasion de voir une personne ayant vécu cette expérience, même si je vais que tout est une question de confiance, et d'envie d'imaginaire pour le volontaire. Cela vous est déjà a vous, qu'une personne sorte de sa transe car elle se sent en "danger" ou autre ? 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est effectivement une très bonne question.

Certains sujets sont dans une transe telle qu'ils n'arrivent pas à reprendre le contrôle immédiatement, oui.
C'est un sujet sensible, mais la réponse est oui, et ça peut être très flippant pour la personne, voire péjoratif pour elle si certaines vidéos restent sur internet, où on fait n'importe quoi.


Pour ce qui est de la conscience, on le sait depuis un moment, et plus les neurologues étudient la conscience et plus ils peinent encore à la trouver.

Tout part d'une expérience qui a plus de 20 ans, où on demande à une personne d'appuyer sur un bouton rouge, et de noter sur une Horloge le temps où elle décide d'appuyer dessus.
Sous IRMf, on voit que les centres moteurs qui activent le mouvement de la main s'activent avec un temps significatif AVANT que la personne décide d'appuyer sur le bouton.


Qu'est ce que la conscience ?
Vaste question.

Si tu veux en savoir plus, je te conseille de lire Oliver Sacks et surtout, un chti bouquin tout court : "La femme qui tremble" de Siri Husveldt.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour éviter de crée un nouveau sujet, je poste ma demi-question en rapport au sujet.

A quel but répondre quand on nous demande à quoi servirais ce moment, certes c'est de la relaxation et de la découverte, mais quand on va dans des freeze/defreeze etc, la personne en se revoyant peut se sentir abusé non? Même si ce n'est qu'un jeu, on joue avec son corps en quelques sorte.

  Je pense, et ça n'engage que moi bien entendu, que cette réponse dépend surtout de tes motivations personnelles. Par exemple je crois que tu pratique l'illusionnisme donc je penses que pour toi provoquer des phénomènes de type freeze/defreeze ça peut-être impressionnant pour ton publique voire même amusant et pareil pour ton volontaire. D'autres personnes plus orientées thérapie serait plus dans une optique d'utiliser les phénomènes hypnotique comme des métaphore pour provoquer un changement chez leurs patients. L'hypnose est nous donne des possibilité a nous de choisir quoi en faire. 

 

  Se sentir abuser ? je ne sais pas j'en ai pas vu pour l'instant mais j'imagine que c'est aussi une possibilité.D'ailleur je me rappel d'une vidéo ou la chanteuse Shy'm parle de son experience d'hypnose en ces terme. Il faut bien expliquer à la personne ce que tu compte faire lors du pretalk et si necessaire après la séance faire un debrief de la séance. Quand tu fais une séance n'oublis pas que le plus important c'est le volontaire n'essaye pas a tout prix de placer telle ou telle suggestions, le bien être et l'éthique avant tout. Prends conscience que cette expérience lui appartient et que sa transe et la sienne.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est sans doutes la partie que je préfère dans l'hypnose impromptu : gérer les résistances. Dernièrement, on m'a sorti quelque chose comme « L'hypnose, c'est de la manipulation » ce a quoi j'ai répondu en demandant à la personne de s'allonger dans l'herbe. Comme j'ai quelques notions en massage minute et en étirements, j'ai pu lui expliquer tout en faisant un massage que "Bien sûr, l'hypnose c'est de la manipulation, comme un bon massage. Et comme dans un massage, si tu n'es pas relâché, tu n'en profiteras pas." Saisissant la jambe de mon futur volontaire, je continuais de parler, tout en l'étirant de plus en plus fort "Mais comme dans un massage, tu n'es manipulé que dans la mesure où tu le souhaites, et si je vais trop loin (à ce moment, j'étais à la limite où l'étirement pouvait commencer à devenir douloureux) tu peux toujours bloquer et reprendre le contrôle à tout moment".

Quoiqu'il en soit, le principe est d'accepter les arguments adverses et ensuite de les recadrer. Mais je ne saurais trop te conseiller de ne pas t'acharner sur les gens de ton entourage : il reste ton frère avant d'être un volontaire potentiel. Et interroge-toi aussi sur Pourquoi tu tiens tant à "partager" cette expérience avec lui ? Tu dis que c'est car "pour la majorité des personnes cela reste très agréable". Manger une glace c'est très agréable pour la majorité des personnes, et pourtant, il y a des personnes qui n'aiment pas, ou qui n'ont pas envie d'en manger là tout de suite maintenant, et pour ces gens là, leur tenir un cornet juste sous le nez ça peut se révéler comme étant une véritable agression. Donc, quand tu sauras ce que tu cherches vraiment à travers ce désir d'hypnotiser ton frère, tu pourras sans doutes mieux lui expliquer en quoi ça lui serait profitable, et ainsi désamorcer ses résistances avec n discours véritablement franc et honnête (pour quelqu'un qui ne comprend pas et qui se méfie, tu te doutes bien que l'argument "mais si, teste, tu verras bien par toi-même, aller, viens, ça va être bien" il n'y a rien de meilleur pour attiser sa méfiance).

Je terminerais en disant que recadrer les opinions diverses sur l'hypnose qu'on peut croiser, ce n'est pas non plus forcer les gens. Il y a des non qui veulent dire non, et d'autres qui veulent dire "peut-être, mais convainc-moi d'abord parce qu'actuellement ça me fait peur parce que je ne comprend pas du tout ce qu'il se passe".

Bonne continuation !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Poulperadieux, je trouve cela plutôt intéressant cette histoire d’inconscient et de conscience, merci pour les livres, je les lirais (moi qui dévore les bouquins, je finis ceux en court et j’achète ceux là).

 

Agraf ! Je te remercie sincèrement pour ton message, disons que tu as su me poser les bonnes questions pour que je les poses à moi même. Ton approche est quelque peut soudaine mais je pense qu'elle fait son petit effet. Si je veut tellement "partager" ça avec lui, c'est tout simplement pour qu'il ne juge pas quelque chose qu'il a juste vu. Qu'il ne le considère pas comme mal. Et pour tant d'autres choses purement personnelles. Je sais bien que forcer les gens n'aide pas, j'ai respectée sa décision, je cherchais juste a comprendre le pourquoi de sa résistance. Et lui faire changer ses idées qui sont plutôt fausses comme par exemple, que l'hypnotiseur a un "pouvoir" sur l'hypnotisé, un "pouvoir" tel que même en cas de danger le volontaire ne puisse reprendre conscience. Je te remercie encore une fois de ta réponse qui m'as beaucoup aider. Même si ma réponse est courte, quelques fois il vaut bien mieux écouter et prendre note que de répondre. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour obtenir ce genre de réaction il faut: une pincée de films hollywoodien, un peu de peur de perdre le contrôle et on saupoudre le tout de manque de confiance envers les autres :-)  Je suis taquin, mais ce genre de réaction est courante, y compris dans la rue.

Le "code secret" connu uniquement des hypnotiseurs me fait penser aux films d'espionnage où après un lavage de cerveau, un agent "endormi" peut être "activé" avec un simple mot clé et se mettre à pourchasser sans répit le but pour lequel il a été programmé...bien qu'on puisse ancrer un déclencheur (trigger), à ce niveau on reste dans la fiction!

On n'installe pas de cheval de Troie (Backdoor), nous permettant d'infiltrer le subconscient des personnes à volonté.

 

Cela vient aussi de la mauvaise compréhension de notre fonctionnement: conscient / subconscient. Ce sont 2 systèmes d'activités, mais un seul et même esprit. Ce n'est pas Dr Jekyll et Mr Hyde. Un expérience similaire à celle citée par poulperadieux, a mis en avant le fait que le choix d'appui sur un bouton (droite/gauche) était visible sur la signature cérébrale jusqu'à plusieurs secondes avant que l'on en est conscience. L'esprit conscient est juste beaucoup trop lent comparé au subconscient, on se sert de ce mécanisme pour dissocier et créer l'effet de "manipulation" qui n'est qu'illusion.

Il est difficile d'être confronté aux réticences des autres et surtout quand il s'agit des proches. Le meilleur moyen, comme l'a dit Agraf, c'est de progresser, faire ton chemin, et tu suscitera l'intérêt à un moment donné. Ton frère te sollicitera sûrement de lui-même, même si c'est sur le ton du défi, mais tu aura gagné ton pari de lui faire découvrir l'hypnose sous un meilleur angle.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Après avoir répondu à ton message, je n'ai pu m'empêcher de jeter un œil à ta présentation. Comme il semble que tu as débuté très récemment, il est fort probable - du moins dans mon esprit, et donc probablement dans celui de ton frère - que ce serait bien fort pratique pour toi d'avoir un cobaye à la maison pour tester ce que tu as lu et vu jusqu'à présent. Attention ce n'est pas une critique (j'étais bien heureux de m'entraîner sur mon cousin à mes débuts) mais un constat. Et de ce constat découle que si tes explications sonnent faux à mes oreilles, elles sonneront d'autant plus faux à quelqu'un qui d'une part se méfie énormément de l'hypnose et d'autre part te connaît bien.

Reprenons ton argumentaire pour voir où le bât blesse : tu veux qu'il ne "juge pas quelque chose qu'il a juste vu" et qu'il ne le "considère pas comme mal". Donc en gros tu veux qu'il ne juge pas, mais qu'il juge bien... D'ailleurs, tu dis par la suite vouloir lui faire "changer ses idées" car elles sont "plutôt fausse" (mais ça, c'est ce que tu juges, n'est-ce pas ?^^). En gros, ton frère a peur que tu prennes le pouvoir sur lui et toi tu cherches à lui imposer ta vision de l'hypnose en changeant ses idées... Donc sans même l'avoir hypnotisé, tu cherches déjà à prendre une certaine forme de pouvoir sur lui... E c'est exactement ce qu'il redoute dans l'hypnose. Tu comprendras donc que plus tu poursuivras dans cette voie, plus il se fermera et plus tu t'éloigneras de ton but.

Comme l'a souligné Sébastien, le mieux est de le laisser venir de lui-même. Et tant qu'il aura l'impression (même fausse) d'être un cobaye, ça ne fonctionnera pas.

Bon courage dans ta progression, nous nous croiserons sans doutes un jour sur Paris !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai enfin compris ! Mon frère compare en quelque sorte l'hypnose a de la sorcellerie ! Et oui vous avez tous bien lu. En effet, il suppose que si nous nous faisons hypnotiser une seule fois, j'aurai toujours ce contrôle sur lui. 

 

Sébastien, excuse moi, j’étais si pressée que je n'avais pas lu ton message hier, je ne savais pas que cela était si courant. Je veux dire, des gens qui en on peur oui, mais.. c'est vraiment repoussé. Mais vous avez raison, je pense qu'il finira pas l’accepter mais je ne pense pas qu'il voudras que je lui fasse par de cette expérience.

 

Agraf : J'ai bien compris que d'avoir mes frères comme "cobaye" n’étais pas une bonne idée. J'ai réaliser que j'aurai du commencer par une autre approche que celle de la famille. Je ne veux pas qu'il juge justement, je veux qu'il fasse ses propres expériences. J'aimerai qu'il soit neutre. Mais je ne pourrais malheureusement pas le forcer a essayer. 

C'est très certains que nous nous rencontrerons un jour =) 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir InaD,

 

Je vais faire court, mais si tu parles des croyances de chaque personne, il y a des livres qui en parlent très bien, notemment des livres de PNL.

Si cela t'intéresse, tu devrais regarder la librairie à disposition dans le forum dans la catégorie "Documents".

 

Les livres de John Grinder et Richard Bandler sont vraiment bien fait, mais certains les trouvent difficile à lire... pour ma part j'ai lu "Programmation NeuroLinguistique - PNL Transe-formation" et quelques autres qui éclairent pas mal sur le référentiel que peuvent utiliser les gens. Ces auteurs sont des références, ils ont écrit bon nombre de livres (ou on été repris sans en être les auteurs).

Il existe d'autres livres plus facile d'accès je pense, exemple :  [EYROLLES] La Pnl, Communiquer Autrement qui est un raccourcis mais reprend les bases de certaines techniques (chacun y apporte son niveau de croyances personnel).

 

Bref ici cela permet de comprendre certains mécanisme de croyance de chaque individu, comment on peut voir le monde, a travers quels "filtres" etc...

 

Si tu souhaites en discuter, n'hésites pas, mais ça peut aider à comprendre pourquoi ton frère a cette croyance (il n'est pas le seul malheureusement).

 

Bonne soirée !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour InaD,

 

Petit conseil pour toi, commence par de la relaxation avec tes sujets. Sa te permettras de te sentir déjà plus à lèse, et tu peut leur demander des retours de leur expériences, ainsi Assur-toi que ton frère sera la pour entendre les retours des expériences, il entendra pleins de choses plaisant, et même en générale les personnes qui ce son prêté au jeux incitent les autres à le faire, rien que pour être dans cette état de relaxation.   

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement
×
×
  • Créer...