Aller au contenu

1 ou 2 questions...


Recommended Posts

bonjour a tous !

 

En faisant des vidéo et ainsi pouvoir corriger mes erreurs j'ai pu constater une chose : je parle vite. est- ce une erreur ? je me dis quand parlant vite je créer un peu de confusion en demandant a la personne une certaine concentration mais je me rend compte maintenant que finalement je pouvait aussi complètement les perdre et du coup ils ne me comprennent plus ...

 

ma 2nd question est : est-il nécessaire de refaire un pré-talk a une personne que l'on a déjà hypnotisé par le passé ? imaginons j'hypnotise une personne et cette personne me demande, le lendemain, de refaire une séance. pré-talk or not pré-talk ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Aucun pré-talk nécessaire pour une personne que tu as déjà hypnotisée. Le pre-talk sert juste à démystifier et donner envie de tenter l'expérience. Qu'est-ce que tu irais raconter à quelqu'un qui a déjà été hypnotisé et qui te demande de recommencer ?

 

Pour le fait de parler vite, tout est question d'adaptation. Il faut que lorsque tu parles vite, ce soit pour t'adapter à un contexte et une situation particulière. Par exemple, si je suis dans la rue et qu'il y a beaucoup de bruit autour, je vais volontairement parler plus vite pour forcer la personne à rester accrocher à mes paroles et ne pas se laisser disperser. Alors que si je suis juste avec la personne, au calme, je vais prendre tout mon temps et laisser des blancs pour laisser le temps à la personne de profiter et de se faire ses propres films à l'intérieur :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

+1 à J-E.
Je rajouterais ... que d'apprendre à parler normalement, ça va t'aider dans la vie en général haha ! J'avais tendance à parler très vite étant jeune et ado, et les gens me faisaient souvent répéter ... 3 ans de théâtre m'ont permis de ralentir le débit à un rythme normal !

Sauf que comme J-E le dit, dans un milieu bruyant ça permet de pas perdre la concentration de la personne. Mais y'a parler rapidement et parler rapidement hein ! :P

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Chouette j'ai trouvé la boîte à questions :)

 

Un truc que je ne suis pas sûre 'avoir saisi : dans son livre Jean-E dit que les tests de suggestibilités peuvent constituer des inductions à part entière : jusque là je suis.

 

En revanche il dit juste après 'par contre les inductions utilisant les mêmes mécanismes sont à déconseiller' : que dois-je comprendre ? Qu'après un test de suggestibilité doigts aimantés par exemple je ne dois pas réutiliser les doigts aimantés pour l'induction ? (ne pas refaire 2 fois la même chose avec un objectif différent ?)

 

C'est ce que j'ai compris mais je ne suis s certaine. Merci d'avance.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il me semble - à moins que j'ai fait une erreur - que je déconseille d'utiliser une induction utilisant les même mécanismes SI le test de suggestibilité n'a pas été concluant.

 

Pourrais-tu retrouver la phrase complète pour être sûr ?

Sinon il faudra que je corrige ce passage....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est dans l'intro du point 13 tests de suggestibilité, effectivement tu dis d'abord que les volontaires sur qui les tests ne fonctionnent pas peuvent rester de bons volontaires puis au paragraphe suivant tu dis 'par contre les inductions utilisant les mêmes mécanismes seront à éviter'.

 

Maintenant que tu l'as expliqué j'ai compris mais comme ce n'était pas à la suite mais dans un autre paragraphe je n'avais pas fait le (bon) lien.

 

J'en profite ici pour te redire que tu écris et expliques extrêmement bien (ce détail mis à part) et c'est donc très agréable et simple de te lire.

 

Je pense que si tu supprimes simplement le saut de paragraphe ce sera plus clair parce qu'avec le saut de paragraphe moi je l'ai relié à tout ce que j'avais lu au-dessus en intro et non pas juste au paragraphe précédent (mandieu ! les subtilités de la ponctuations et des sauts de lignes !)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je le note, mais vu que ce n'est "qu'un" détail, je ne le changerais pas immédiatement. C'est fastidieux de relancer tout le processus de modification du livre pour juste un saut de paragraphe. Mais si d'autres coquilles s'y ajoutent, je garde la correction en mémoire ;)

 

P-S : merci pour les compliments :D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pas d'accord poulperadieux... Pas d'accord DU TOUT.

 

La synchronisation, c'est uniquement pour que l'hypnotiseur, pensant tout bien faire, gagne confiance en lui-même et ses capacités à hypnotiser. On peut s'en détacher et obtenir le même taux de résultats, si ce n'est supérieur, en se concentrant sur la partie réellement intéressante : comment fonctionne l'autre dans son ensemble (conscient + inconscient +...).

 

La synchronisation est aussi efficace qu'un bon coup de pied au cul. Mais c'est le résultat qui compte hein :D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

"en se concentrant sur la partie réellement intéressante : comment fonctionne l'autre dans son ensemble (conscient + inconscient +...)."

N'est ce pas ça, la base de la synchronisation ?

 

Pour moi, la base de la synchronisation, c'est calibrer PUIS mimer (discrètement on est d'accord) ce que fait l'autre pour "créer un lien supplémentaire" avec lui.

Or, je suis persuadé - c'est ma conviction, et non une vérité - que calibrer un comportement permet de rebondir dessus de manière beaucoup plus intelligente que mimer. Je crois que l'on peut tout à fait rester soi-même, le plus naturel possible, et montrer à l'autre qu'on l'a compris par des mots qui vont le toucher.

Pas besoin de modifier sa voix, le rythme de sa voix, sa posture, j'en passe et des meilleurs simplement pour dire à l'autre (ou à son inconscient) "je te comprends". Pour moi, le mimétisme est une fioriture qui fait bien dans le monde Ericksonnien mais qui n'a sa place que dans quelques contextes très particuliers (qu'Erickson détaille un peu, et que d'autres ont abusivement généralisé).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Euréka ! J'ai acheté un petit livre sur l'hypnose facile à lire et j'ai compris ce qu'est la synchronisation : c'est se mettre à la place de l'autre, "rentrer dans sa peau" et son fonctionnement pour mieux s'adapter à lui et s'en rapprocher en adoptant sa communication verbale et corporelle de manière à faciliter le passage des suggestions. C'est ça ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Oui en gros c'est ca!

 

Mais la synchro n'est pas utilisé en spectacle ou dans la rue c'est généralement utiliser en cabinet.

Dans la rue tu peux faire une synchro momentanée genre:-"On va prendre ensemble 3 bonnes respirations et a chaque expiration tu te détendras 2x plus."

 

Pour suivre mon sujet je me sers juste de la calibration. Un + et un - me suffise.

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Par un + un - je voulais dire qu'un signe positif genre sourire, et un signe négatif genre dégout, peur etc...calibrer en fonction de ton sujet.

Exemple tu lui parles d'un ascenseur et tu remarques des signes de stress, ou de peur, tu réagis instantanément en la sortant de la, c'est pour cela qu'il faut rester bien vigilant.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement
×
×
  • Créer...