Aller au contenu

Un échec pour l'hypnotiseur mais une réussite pour l'hypnotisé ?


Recommended Posts

Je lance ce topic parce que ça fait quelques fois qu'un phénomène étrange m'arrive en hypnose : j'échoue. Jusque là, rien d'incroyable, ça m'arrive souvent, statistiquement, même si je réussis beaucoup plus que je n'échoue, j'échoue quand même pas souvent, parce que, bah, j'hypnotise souvent. Et j'ai appris à avaler les échecs comme des dragibus, donc rien de grave.

 

Non, ce qui me surprend, en fait, c'est plutôt qu'assez souvent, ce que je vois moi comme un échec (échec de l'approfondissement, pas d'amnésie, le rêve hypnotique qui foire totalement et la personne qui fait un "non" de la tête genre "je ressens rien" pendant la suggestion), n'est pas forcément perçu comme tel par le volontaire, qui me remercie souvent longuement à la fin de la séance, en disant que c'était vraiment super, qu'il/elle est vraiment détendu(e), etc.

 

Je pourrais croire qu'ils disent ça pour me rassurer, mais ils ont vraiment l'air sincères, ils insistent, ils clament leur émerveillement. J'ai parfois pris le temps de leur demander d'approfondir leur feedback, leur demander comment ils ont perçu la séance dans son ensemble. Et souvent, contre toute attente, ils semblent faire totalement abstraction des suggestions qui n'ont pas marché ! Ils ne retiennent en fait que le positif ; un moment de détente, des sensations inconnues, et voilà.

 

Et vous ? Avez-vous expérimenté ce paradoxe où vous êtes déçu(e) de votre "performance", mais le volontaire semble, lui/elle, totalement conquis(e) ?  :huh:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Coucou, je vois exactement de quoi tu parles, j'ai moi même gouté ce paradoxe à mes débuts mais très rapidement au faite tu te rend compte que le plus important dans l'histoire c'est ce que tes volontaires garde de leur expériences avec toi. A vrai dire, c'est le coeur même de l'esprit STREET HYPNOSE.

 

Apparament que du positif donc au final t'as pas à être déçu ;)

 

Au faite, cette sensation vient en quelquesorte à mes yeux de notre égo, on veut à chaque fois amener la personne le plus loin et comme on à eu quelque succès du faite qu'on est tombé sur des bons volontaires (entend par la somnanbules), on se dit qu'on à réussi à tous transmettre à une personne donc pourquoi pas faire vivre ces sensations à tous le monde maintenant qu'on y arrive :).

Malheuresment, apprendre à bien guider une personne sa s'apprend pas en 1mois, loin de là.

 

De toute façon tu ne peut pas savoir le nombre de fois ou je demande un feedback d'une personne qui à vécu de belles hallucinations et qui me répond, à le coup de la carte collée c'était enorme ;) c'est la que le paradoxe entre en jeu :P

 

Vérifie la prochaine fois, tu fais vivre des hallus à tes volontaires. Demande leur ce qu'ils ont préferés, tu risque d'être surpris :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Comme pour Simback c'est très souvent qu'un volontaire qui a vécu de belles hallucinations me dit a la fin de la séance que les mains aimentées c'est ce qui l'a le plus marquée. Nos volontaires n'ont pas la même "graduation" des phénomènes que nous, et chacun va préférer quelques chose de différent.

Ça m'est aussi arrivé souvent ce type de situation ou on arrive à faire passer aucun phénomène, mais que la personne ressors très contente de la relaxation.

À partir du moment où notre volontaire à apprécié la séance, alors c'est un succès.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je suis arrivé aux mêmes conclusions que vous : si la personne est satisfaite, alors c'est réussi. Petite précision : quand ća arrive je ne suis pas déçu, au contraire je suis rassuré ! Quald je vois l'échec poindre, je suis déçu pour le volontaire, pas pour moi. Mais quand il/elle me dit finalement : "la relaxation était géniale !" alors qu'aucun "tour" n'est passé, je me dis que c'est cool que le volontaire ne soit pas déçu/frustré et qu'il en retienne le meilleur.

Mais ça ne m'empêche pas d'être très surpris :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est toujours la même histoire, en les plongeant dans la détente grâce à nos métaphores et souvent cette détente se révèle plus spectaculaire pour eux intérieurement, que si eux même ils le feraient seuls.... âpres je me dis que les catalepsies, qui arrivent en premier lors des séances, trottent dans la tête du sujet : c'est quand même le phénomène le plus étrange pour lui, je veux dire le fait de ne plus contrôler son corps c'est beaucoup plus impressionnant qu'un amnésie ! ( .... qui nous arrive touts les jours ! )

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour Fugu,

 

Tu te poses de bonnes questions.

 

Tu peux y répondre de plusieurs façons

 

La première :

c'est te dire : si la personne est satisfaite, alors c'est réussi.

Tu peux en venir même à te contenter d'une simple relaxation comme tu l'écrit dans ton deuxième poste. Mais tu es relaxologue ou hypnotiseur ?

 

La deuxième

c'est de chercher vraiment les réponses, mais cela demande beaucoup d'humilité. Il faut se remettre souvent en question, remettre en question ces résultats, ce que vivent réellement les volontaires, les possibilités de l'hypnose, et tout cela, ce n'est pas ce qu'il y a de mieux pour l'ego.

 

 

Tu pourras observer que dans les réponses que tu as eu, on te signale que quand on demande un feedback aux volontaires, le vécu des mains aimantées ou la carte collé à la main ont leur préférence par rapport aux hallucinations. Il y a peut-être une raison à cela ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La première :

c'est te dire : si la personne est satisfaite, alors c'est réussi.

Tu peux en venir même à te contenter d'une simple relaxation comme tu l'écrit dans ton deuxième poste. Mais tu es relaxologue ou hypnotiseur ?

L'hypnose, ce n'est pas juste une catalepsie ou une amnésie. Toutes les suggestions ne prennent pas de la même façon tout le temps. Parfois seules les suggestions de détente et de bien être passent.

Un hypno' éthique, c'est là pour guider une personne sur une transe plus ou moins légère, et l'amener là ou elle le veut.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Marc13 : je ne me "contente" pas d'une chose ou d'une autre. La seule chose qui m'importe c'est que l'hypnotisé soit content et émerveillé. Même si ça en reste à de la relaxation, si le volontaire est content, mon but est atteint. Ma surprise vient du fait qu'en cas d'échec on est en droit de penser que le volontaire est déçu (ce qui arrive), mais dans certains cas, cr n'est pas le cas contre toute attente.

J'ai même eu des volontaires qui jubilaient en fin de séance alors que de mon point de vue, rien n'avait fonctionné en apparence. Comme quoi l'expérience vécue est totalement subjective et seul le feedback compte :)

Et c'est rassurant : ça veut dire qu'il ne faut pas se décourager en cours de séance, même si on a l'impression que "rien ne marche", ça ne veut pas dire pour autant que le volontaire n'est pas en train d'apprécier à sa manière.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@marc13 

Mais tu es relaxologue ou hypnotiseur ?

 

EUUUuuuuuuuu, la relaxation est un peu une composante de l'hypnose quand même non ? 

 

Quand tu vas chez le médecin il te fait pas tout les test et examens qui existent parfois, il ne fait même que te rassurer  .... et pourtant tu ne remets pas sa compétence de médecin en doute , tu lui dis pas : Mais tu es juste rassurologue ou médecin ??

 

tu as l'air d'avoir une vision de l'hypnose très fermée jeune homme .........

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'hypnose, ce n'est pas juste une catalepsie ou une amnésie. Toutes les suggestions ne prennent pas de la même façon tout le temps. Parfois seules les suggestions de détente et de bien être passent.

Un hypno' éthique, c'est là pour guider une personne sur une transe plus ou moins légère, et l'amener là ou elle le veut.

 

Alors qu'elle est la différence avec le training autogène ?

 

Je sais que cela part d'un bon sentiment, mais fais attention de ne pas te cacher derrière l'éthique pour cacher ton manque de résultat quand tu n'obtiens qu'une simple relaxation.

Certains se cachent derrière le mot humaniste.

 

 

 

 

 

 

J'ai même eu des volontaires qui jubilaient en fin de séance alors que de mon point de vue, rien n'avait fonctionné en apparence. Comme quoi l'expérience vécue est totalement subjective et seul le feedback compte :)

Et c'est rassurant : ça veut dire qu'il ne faut pas se décourager en cours de séance, même si on a l'impression que "rien ne marche", ça ne veut pas dire pour autant que le volontaire n'est pas en train d'apprécier à sa manière.

 

Si tu te fies à ton intuition, tu n'es pas satisfait, si tu te fies au feedback du volontaire tu es très satisfait.

Pourquoi ne fais-tu pas confiance à ton intuition. Comme tu le dis : ça te rassure. Et j'ajouterai : c'est plus confortable et donc bon pour l'ego.

Souviens toi que pour progresser il faut sortir de sa zone de confort.

 

Bien sûr la question que cela pose, c'est pourquoi le volontaire que tu ne connais pas, te donne un feedback qui va te valoriser ?

Bien que peut-être tu ne partage pas mon opinion d'une séance réussi, mais tu es quand même surpris.

Tu as sûrement des idées qui feraient qu'un volontaire inconnu te donne un feedback qui va te valoriser.

Alors pourquoi cela ne serait pas le cas ?

 

 

 

 

 

 

@marc13 

 

EUUUuuuuuuuu, la relaxation est un peu une composante de l'hypnose quand même non ? 

 

Quand tu vas chez le médecin il te fait pas tout les test et examens qui existent parfois il ne fait même que te rassurer  .... et pourtant tu ne remets pas sa compétence de médecin en doute , tu lui dis pas : Mais tu es juste rassurologue ou médecin ??

 

tu as l'air d'avoir une vision de l'hypnose très fermée jeune homme .........

 

Etonnant tes propos !

Si cela était vrai le sécurité sociale se porterait mieux, les médecins ne se sentiraient pas obligées de prescrire une ordonnance sous la pression des patients, même si les médicaments prescrits ne sont que des placébos. Je te renvoie aux études qui ont été faites à ce propos.

 

Quand tu dis :

tu as l'air d'avoir une vision de l'hypnose très fermée jeune homme .........

 

Tes propos me rassurent, quand cela vient d'un jeune borgne. :lol: :lol: :lol:

 

 

 

 

 

 

 

Un séance d'hypnose, avec des suggestions de relaxations qui marchent, est une séance réussie....

Il faut sortir de notre égo, qui nous dit qu'on a pas réussi à provoquer ''des phénomènes''...

Est ce qu'on sort dans la rue ,pour amener du bien être aux gens, ou, pour satisfaire notre égo ?

 

Ne pourrait-on pas penser que c'est parce qu'une séance d'hypnose se transforme en séance de relaxation et qu'on dit que c'est une séance réussi que l'on ne veut pas sortir de l'égo ?

 

 

 

 

 

 

Rassurez vous, vous ne seriez pas les premiers, ni malheureusement les derniers. C'est tellement confortable et cela rassure l'ego.

Je vous invite tous à relire l'excellent article du nouveau pape de la nouvelle hypnose "Olivier Perrot", que je salue bien bas pour son courrage.

Après plusieurs années d'auto-illusions et de protection de son ego, il est enfin, il était temps, redescendu sur terre. Cela ne peut être que positif pour l'hypnose.

 

Je ne peux m'empêcher de mettre un extrait ici.

 

JDP : Est-ce à propos de ces pratiques que vous utilisez le mot « calinothérapie » ?

OP : Oui, j’ai employé sciemment ce mot. Qu’ai-je souvent constaté ?

Que des stagiaires, pourtant thérapeutes installés, manquent de confiance en eux, osent peu, sont timorés par crainte de mal faire. Or le seul moyen de ne pas faire d’erreur, c’est de ne rien faire…

Que bon nombre de thérapeutes pratiquent une hypnose très très douce, se réfugient derrière la métaphore et la relaxation, se rassurent en disant pratiquer « l’hypnose conversationnelle ».

Qu’alors qu’ils sont dans des annuaires d’hypnose, au bout de 10 rencontres, le patient n’a pas encore eu le droit à la moindre séance d’hypnose. C’est la pizzeria où on ne peut pas commander de pizza…

Que certains praticiens n’ont jamais touché à un patient ! Lors d’une formation en Suisse, j’ai pu constater que la moitié des professionnels présents n’utilisaient pas la catalepsie du bras alors que c’est un effet très utile qui démontre au patient sa capacité à fonctionner sous hypnose.

JDP : Si je comprends bien, vous reprochez aux hypnothérapeutes un…manque d’hypnose ?

OP : Tout à fait. Cela conduit à des patients frustrés qui ressortent du cabinet avec l’impression de ne rien avoir vécu du tout, qui ont le sentiment de ne pas avoir bénéficié d’une « vraie » hypnose.

 

 Extrait tiré de l'article

http://www.realites-hypnotiques.fr/olivier-perrot-et-la-rehabilitation-de-lhypnose-classique/

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

N'oublions pas néanmoins, qu'on sort dans la rue pour faire découvrir l'hypnose, pas pour bombarder les gens de suggestions positives.

 

Le côté amener du bien être plait à beaucoup de monde et certain s'en contente parfaitement.

Cependant, y'a d'autre personne tu le vois que ce qu'elle veulent vivre c'est le même genre de phénomène hallucinatoires que tu viens de faire sur leur pote juste avant.

 

Bonjour la frustration de la volontaire que tu n'arrive pas à guider correctement, qui met toutes sa bonne volonté pour que sa marche mais sur qui tu n'arrive absolument pas à déclencher une catalépsie légère.

 

N'oubliez pas l'esprit street-hypnose et le slogan de JE que je partage, N'IMPORTE QUI N'IMPORTE QUAND N'IMPORTE OU (d'ailleurs faudrait que quelqu'un se dévoue pour hypnotiser rémi gaillard, M.N'IMPORTE QUI...)

Se cacher derrière la relaxation pour au final "sauver son égo" de ne pas réussir à aller plus loin (je répète quand la personne en à grandement envie) n'est qu'un déni. De la fausse modestie en quelquesorte et cette fausse modestie n'est que de l'égo déguisé dans le fond.

 

 

Mais tu es relaxologue ou hypnotiseur ?

 

Malheursement Marc tu t'es enfermée dans le role du Troll sur ce forum mais là je ne peut qu'appuyer tes propos. ENCORE UNE FOIS, TOUT DEPEND DU CADRE DE LA SEANCE, et dans le cas du post de fugu, la personne voulait découvrir ces phénomènes supplémentaires.

 

 

-----------------------------------------------------------------------

 

D'ailleurs tu à posté un truc pendant que je postai moi même marc, et je plussoie à fond les propos d'Olivier Perrot

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il me semble que pour beaucoup de volontaires, vivre un ECM en pleine conscience de ce qu'ils font est déjà une expérience nouvelle et intéressante. 

 

Ensuite, quelques jeux peuvent suffire à les rendre heureux de leur séance, il n'est pas forcément nécessaire d'aller jusqu'aux amnésies ou aux hallus, ni forcément d'aller trop loin pour contourner leurs résistances, en tout cas en street. 

 

Hier soir, l'un de mes volontaires réussissait bien les catalepsies mais bloquait sur les amnésies. J'ai testé ses résistances en clean talking quelques instants mais, au feeling, j'ai préféré ne pas trop forcer et continuer à opérer dans sa "zone de confort" avec le véritomètre à lévitation du bras droit (le bras se lève à chaque mensonge). Ce n'était pas grand chose mais il était ravi et amusé de voir ses réactions, et même de voir son bras bouger quelques fractions de seconde avant qu'il n'ait décidé consciemment de prononcer un mensonge.  

 

En revanche, la semaine dernière, et en poussant un petit peu, j'étais parvenu à faire oublier le chiffre quatre à une volontaire un peu résistante et qui au départ ne "croyait pas" à l'hypnose. Résultat : malgré des tonnes de fusibles, elle a été un peu mal à l'aise et a voulu s'en aller tout de suite sans réveil. J'ai dû insister un peu pour terminer proprement. Pas sûr qu'elle ait très envie de recommencer tout de suite. 

 

Ma conclusion personnelle : la réussite des phénomènes hypnotiques n'est pas clairement liée au plaisir éprouvé par les volontaires. Inversement, l'objectif d'un hypno n'est pas de gagner 10 points à chaque tour réussi. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne comprends même pas pourquoi le mot "échec" n'est pas encore banni de ce forum. Je n'ai pas été la dernière à dire que j'avais foiré une séance mais finalement ça a fini par rentrer dans ma tête de bois. Quand les choses ne se passent pas comme on l'avait prévu ce n'est pas un échec, c'est juste que ça se passe comme ça se passe (et ça s'est forcément bien passé si le volontaire est ravi). Et pour éviter les frustrations de part ou d'autre, pour ma part je navigue à vue et la séance se passe comme elle doit se passer, non ? Oui  :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je sais que cela part d'un bon sentiment, mais fais attention de ne pas te cacher derrière l'éthique pour cacher ton manque de résultat quand tu n'obtiens qu'une simple relaxation.

Certains se cachent derrière le mot humaniste.

Flemme de répondre au reste de ton message.

La doxa street hypnose, ce n'est pas vraiment "résultat²". On est là pour promouvoir une hypnose bienveillante et ludique, ainsi que levé le voile sur les mythes en place. Ça passe par de la relaxation, des jeux d'imagination, et des effets hypnotique.

Si un effet ne veut pas passer, je ne vais pas transformer mon partenaire en marionnette pour qu'il réussisse. Il n'en retirera rien dans cet état.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Etonnant tes propos !

Si cela était vrai le sécurité sociale se porterait mieux, les médecins ne se sentiraient pas obligées de prescrire une ordonnance sous la pression des patients, même si les médicaments prescrits ne sont que des placébos. Je te renvoie aux études qui ont été faites à ce propos.

 

 

 

Flemme de répondre aussi ...... En te focalisant sur la forme de l'exemple tu en oublies complétement le fond..... tu pars dans un hors sujet monumental et passe à côté du message pourtant si simple .........

 

Signé : un borgne qui voit bien plus loin que toi .....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je pense que tout dépend de tes attentes et de ce que tu recherche durant tes séances.

Pour ma part, je recherche avant tout le plaisir et la satisfaction de mon volontaire! Je préfère un volontaire super content d'une simple catalepsie qu'un volontaire a peine émerveillée d'avoir discutée avec sa star favorite! Par rapports aux feedback que me donne les volontaires, beaucoup sont plus impressionnés par la relaxation et la sérénité qu'a provoquée la séance que par tout les effets passés! Je peux comprendre que certains hypnotiseurs se focalisent sur les effets, donc je dirais que c'est chacun son truc, l'important c'est comment toi tu le vois, comment tu le vis.

 

Certains parlent d'égo, le miens se sent mieux en ayant fait plaisir a quelqu'un qu'en se satisfaisant d'effets hypnotiques que le volontaire n'a pas trouvé plus impressionnant que ça.

 

Je suis arrivé aux mêmes conclusions que vous : si la personne est satisfaite, alors c'est réussi. Petite précision : quand ça arrive je ne suis pas déçu, au contraire je suis rassuré ! Quad je vois l'échec poindre, je suis déçu pour le volontaire, pas pour moi....

 

Je suis pleinement d'accord avec toi! :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement
×
×
  • Créer...