Aller au contenu

Seconde journée de Street Hypnose à Bordeaux


Recommended Posts

Bonsoir tout le monde; 

 

Aujourd'hui pour la seconde fois, je me suis rendu à Bordeaux.

 

Un groupe de deux filles à qui j'ai proposait une séance, une d'elles a voulu se prêter aux jeux.

 

J'ai commencé par les tests de réceptivités suivants ( les doigts aimantés, les livres et les ballons, puis j'ai fini par les mains aimantées), du coup quand la personne était très réceptive dès la 1 er testée de suggestibilité.

 

 Après mes 3 tests, j'ai enchaîné par l'induction ( la main papillon) et à ce moment précis quand je lui ai dit que dès que " je dirai le mot dors elle sera dans un état de relaxation profonde " et quand j'ai dit DORS la rupture du pattern n'a pas eu lieu par l'induction ( la main papillon). 

 

Voilà les conseils sont les bienvenues.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'induction ne peu pas échouer. En revanche ton prétalk lui doit surement être lacunaire, il faut bien dire à la personne de se relaxer volontairement, elle ne doit surtout pas être passive. Relis bien la Voix de l'inconscient, ces conseils s'y trouve déjà.

 

Sinon post donc ton pretalk ici que l'on puisse t'aider à le développer. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'induction ne peu pas échouer. En revanche ton prétalk lui doit surement être lacunaire, il faut bien dire à la personne de se relaxer volontairement, elle ne doit surtout pas être passive. Relis bien la Voix de l'inconscient, ces conseils s'y trouve déjà.

 

Sinon post donc ton pretalk ici que l'on puisse t'aider à le développer 

 

" Bonjour, est ce que vous connaisez l' hypnose ? "

 

Après si ils me disent oui je leurs dit "  Est ce que vous voulez essayer une séance ? gratuitement Bien sûre " 

 

Après si ils me disent non  je leurs dit " Peur de quelque chose en particulier ? , d'être contrôlée ?, resté bloquer sous hypnose ? " 

 

Après si ils me disent oui par rapport la peur " d'être contrôlée "  je réponds tous simplement "Que Non car l'hypnose est un état  naturelle de relaxation  et que je

 

peux pas les faire  agir contre sa volonté car pendant la séance elles ou ils resteront tous a fais lucide dans tous ce que je leur proposerai comme

 

suggestion

 

Après si ils me disent oui par rapport la peur " d'être contrôlée  "  je réponds tous simplement " Que Non , car pendant la séance ils resteront tous a fais

 

lucide dans tous ce que je leur proposerai comme suggestion "

 

Voila Thomas Verdun

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il manque plein de choses la. De plus tu leurs suggères d'avoir peur en leur demandant si ils ont peur.

Il faut savoir donner envie aux gens, leurs expliquer l'état d'hypnose, plaisanter pour détendre les gens, c'est un tout relationnel et pas juste technique.

Tu ne parle pas du rôle du volontaire dans ton pré talk. Il faut absolument qu'il comprenne son rôle. Il existe une émission de lArche sur le discours pré hypnotique qui est super. Sinon cherche les sujets sur le prêt talk sur le forum, c'est vraiment le point le plus important d'une séance, les débutants ont tendance à le passer au plus vite et c'est souvent là la source des échecs.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

as-tu lu ceci    http://street-hypnose.fr/pre-talk/

 

explique aussi dans ton pré-talk que l'hypnose c'est avant tout de l'autohypnose accompagné, tu es le guide de ton volontaire dans sa transe hypnotique.

 

ce qui set important comme je te l'ai dit c'est l'approfondissement même si ton volontaire à les yeux ouvert aucune importance demande lui de se laisser aller à l'intérieur de soi même, accompagne le dans sa descente, trouve les bon mots qui vont lui permettre de suivre sa route.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Hello ! Un nouveau bordelais ^^

Comme l'a dit Thomas Verdun, demander si elles ont peur peut leur suggérer la peur si elles ne l'avaient pas, même si ça dépend un peu de la façon dont tu le formules en pratique (et de la confiance que tu inspires naturellement). Pour éviter de poser involontairement des mines sur ton chemin, essaie de rester neutre. Des questions sur l'hypnose ? est ainsi moins risqué que Avez-vous des craintes particulières ? et beaucoup moins risqué que Avez-vous peur que je contrôle votre esprit et que vous deveniez mon esclave pour l'éternité ? (j'exagère mais c'est pour bien marquer la différence)

Quand on y pense c'est assez logique : si la personne n'a aucune crainte, le simple fait que tu les mentionnes (même si dans ton esprit c'est parce qu'elles en ont probablement étant donné la réputation de l'hypnose) va leur mettre la puce à l'oreille alors qu'elles ne se seraient peut-être pas posé la question sans ça. Et si elles en avaient, le fait que tu en parles toi-même les confortera dans ces craintes.

 

Cependant, tu peux aussi prendre le contre-pied et les devants en "débunkant" directement les clichés les plus répandus en les présentant bien comme des clichés (Les gens pensent souvent qu'on dort sous hypnose, mais c'est un stéréotype complètement faux ou Certaines personnes m'avouent parfois avoir peur de perdre le contrôle, mais dans la pratique on ne perd absolument jamais ni le contrôle ni la conscience de ce qu'il se passe). Note bien cependant que contrairement à ce que tu fais (enfin si j'en crois ton post), la formulation de mes phrases est impersonnelle. On parle de "gens" ou de "personnes", mais pas de tes volontaires précisément. Lorsque tu leur demandes si elles éprouvent telle ou telle crainte, tu leur suggères ces craintes directement et de façon personnelle (ce qui est déjà une forme d'hypnose ou du moins de suggestion !)

 

Le mieux reste toutefois, à mon avis, d'attendre que les personnes expriment elles-mêmes spontanément ces craintes avant de les réfuter (et généralement si crainte il y a, il n'y a pas besoin de demander, ça sort tout seul ^^ ). Comme on dit souvent, "If it's not broken, don't fix it" (si une chose n'est pas cassée, ne tente pas de la réparer). En quelques minutes d'approche et de pré-talk, tu as déjà pas mal de pain sur la planche (et là je parle de véhiculer des choses de façon non verbale, pas seulement ton speech), alors il vaut mieux ne pas s'en rajouter. Je comprends bien que ces questions viennent en réponse à un refus, mais m'est avis qu'elles ne sont pas une réponse efficace ou plutôt,que tu ne devrais pas te mettre à la merci d'un "non" pour poser ces questions.

 

Après, personnellement, j'officie aussi sans pancarte et je commence toujours par me présenter (prénom, hypnotiseur de rue) plutôt que commencer abruptement par une question comme "Connaissez-vous l'hypnose ?". La raison est que se présenter avant toute chose instaure inconsciemment une relation de confiance et d'intimité. Un prénom est une chose très puissante, qu'on donne le sien ou qu'on prononce celui de quelqu'un (c'est une technique très connue en vente notamment, prononcer le prénom d'une personne attire fortement son attention, et la touche à un niveau personnel, créant une forme d'intimité. Les GO du Club Med s'en servent énormément ! :) )

En te présentant, tu commences immédiatement ton pré-talk en instaurant une relation personnelle, ciblée, chaleureuse, et en te présentant comme hypnotiseur de rue, tu imposes un titre qui sera la seule chose, en dehors de ton prénom, que la personne connaîtra de toi (la seule image qu'elle a de toi est donc celle d'un hypnotiseur, ce qui augmente tes chances qu'elle croie en ta capacité à l'hypnotiser). Une petite phrase pour expliquer ta démarche rassure également, surtout si elle est accompagnée d'un petit compliment ("Je me propose de faire découvrir l'hypnose gratuitement à des personnes qui me paraissent spontanément sympathiques, comme vous !")

 

En posant une question sans te présenter, au contraire, tu restes dans quelque chose d'assez impersonnel. La proposition est là, certes, mais pas la chaleur humaine. L'autre GROS inconvénient de poser des questions comme celles-ci (Vous connaissez ? Vous voulez essayer ?) c'est que tu laisses la porte ouverte au refus, tu te mets à la merci de la réponse. Ça peut paraître poli et donc être une bonne idée, mais en réalité, ton but est de rapidement mettre de côté les craintes, pas de les laisser arriver en leur déroulant le tapis rouge ! :)

Encore une fois, en te présentant directement et en expliquant ta démarche, tout en formulant cela de telle façon qu'il ne fait aucun doute que la personne va accepter, tu te mets dans une perspective de réussite et non de possibilité de refus et d'échec. Une bonne technique pour appuyer cela est d'utiliser le futur (vous allez voir que sous hypnose, vous allez...) au lieu du conditionnel (si vous acceptez...). C'est bête, mais inconsciemment, tu mets la personne dans l'état d'esprit que l'hypnose va avoir lieu et tu limites donc ses chances de refuser (c'est un peu de la manipulation mais c'est positif ! :) )

 

Enfin, n'hésite pas à communiquer spontanément sur ce que va apporter l'hypnose ! Ben ouais, tu proposes un truc, gratuit certes mais... c'est quoi l'intérêt pour les volontaires s'ils acceptent ? :) De la relaxation, un moment d'émerveillement, découvrir le pouvoir de son imagination... les bienfaits ne manquent pas, y a qu'à déballer les arguments positifs !

 

J'espère que ça t'aidera, bonne chance !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement
×
×
  • Créer...