Aller au contenu

1ère séance hypnose médicale


Recommended Posts

Bonjour à tous, j'ai effectué ma 1ère séance d'hypnose médicale cette semaine. (je précise que pendan mon currsus médical j'ai eu une formation sur les addictions, etc..)

 

Mon parcours professionel + le livre de jean emmanuel se complètent à merveille.

 

1 ère séance avec une patiente demandeuse (arrêt du tabac) :

 

prétalk

 

test suggestibilité doigts aimantés : ok

 

test doigts collés : demi réussite (elle a décollé ses doigts au bout de 5sec)

 

mains aimantées : ok

 

induction main collée front : ratée (comme un imbécile j'ai fait fermer les yeux au lieu de lui dire de se concentrer sur un pont précis de la main)

 

on s'adapte j'ai enchainé avec l'induction mains collées : réussite

 

approfondissement ok

 

suggestion arrêt du tabac et réveil.

 

la semaine d'après la patiente me dit qu'elle n'a pas refumé et qu'elle n'en ressent presque plus l'envie

 

2 ème séance: apprentissage de l'autohypnose et ancrage interrupteur on/off en cas de sensation de manque.

 

je la revois dans 15 jours je vous tiendrai au courant

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est pas mal tout ça. Malgré tout cela n'a pas sa place ici il me semble. Nous ne parlons pas de thérapie sur ce Forum. Il en existe des réservés pour cela.

Le but étant que les débutants ne confonde pas tout et se lance la dedans sans accompagnement médical ou formation sérieuse. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Là encore il parle d'une séance d'hypnose, après il ne rentre pas dans le détails de la thérapie, je n'y vois aucun problème ;)

 

induction main collée front : ratée (comme un imbécile j'ai fait fermer les yeux au lieu de lui dire de se concentrer sur un pont précis de la main)

 

 

Je te rassure, il existe de nombreuse manière de faire coller la main, même avec les yeux fermés !

 

on s'adapte j'ai enchainé avec l'induction mains collées : réussite

 

 

:)

 

En tout cas bravo pour ta première séance d'hypnose médicale !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

merci pour les encouragements

 

je sais que ce forum est plus réservé pour le streethypnose.

 

j'ai juste partagé ma 1ère expérience et il se trouve qu'elle a été faite dans un cadre thérapeutique. mais c'est un pur hasard.

 

et puis mis à part le versant thérapeutique que je n'ai volontairment pas développé le reste est ludique. car ma patiente a eu un superbe émérveillement lorsqu'elle a vu ses doigts se coller et ses mains se rapprocher seules ;-)

 

je voulais rendre hommage (je sais ca fait pompeux) à jean-emmanuel pour son livre simple et efficace. et au passage bien moins prohibitif  et tout aussi efficace q'une formation à l'hypnose médicale (4000€ HT)

 

mais autres post seront réservés au non médical ;-)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne partage vraiment pas l’enthousiasme de mes co-répondants.

 

Tu traites le mal par pure suggestion.  Si la personne fume, c'est que l'inconscient a une raison de la faire fumer.  Si tu ne vas pas chercher et traiter cette raison, tu ne respectes pas l'inconscient.

 

Le fait de fumer n'est qu'un symptôme, et un symptôme c'est comme la fumé d'un feu.  Si tu retires la fumé,  soit le feu va refaire de la fumé, soit il va faire autre chose comme envoyer des gaz toxiques invisibles (bien plus difficiles à traiter). Il fait ça  parce qu'il est toujours allumé ce satané feu.

 

En traitant la personne comme tu le fait, elle va "compenser" dans presque tous les cas. ce sera avec la bouffe et elle grossira, ou avec l'alcool, ou elle deviendra nerveuse, agressive etc... Ça peut être très rapidement ou dans quelques temps.  Tu n'as réglé aucun de ses problèmes.

 

Au minimum, remplace la cigarette par autre chose, c'est déjà mieux même si tu n'as pas réglé le problème.  Au moins, tu le confines ailleurs dans quelque chose de gérable.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je pense qu'il ne suffit pas de faire 3 jeux d'imaginations et de passer une suggestion sur l'arrêt du tabac pour que cela fonctionne, si ça marche tant mieux mais je rejoint très curieux sur le fait qu'il faut savoir d'ou viens le problème.

 

la street est une chose la thérapie une autre ou il faut avoir une certaine connaissance en psycho ou faire une formation pour.

 

 je te souhaite une bonne continuation dans ton parcours. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne partage vraiment pas l’enthousiasme de mes co-répondants.

 

Tu traites le mal par pure suggestion.  Si la personne fume, c'est que l'inconscient a une raison de la faire fumer.  Si tu ne vas pas chercher et traiter cette raison, tu ne respectes pas l'inconscient.

 

Euh je me trompe peut-être mais tu as l'air de parler de l'addiction au tabac comme si c'était une compensation pour autre chose, totalement psychologique et dépendante de l'inconscient.

C'est quand même une dépendance physiologique et chimique hein :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui, c'est une dépendance physiologique et chimique. Mais elle aussi une dimension psychologique, et certaines personnes ont de la difficulté à lâcher la cigarette à cause de cette dimension là, et non pas à cause du manque physique.

Je le répète et je le dirai toujours : appliquer des connaissances d'hypnose de rue dans un contexte de thérapie sans avoir été formé adéquatement là-dedans ... C'est pas brillant. Laissez la thérapie aux gens formés, qui ont pris le temps et l'argent pour offrir des thérapies.

Je vais paraitre dure et je m'en fou. Mais mettre autant de sous et de temps dans sa formation et le lancement d'une entreprise, et ensuite de voir des gens pas formés qui chargent rien et qui veulent même pas en faire métier, ça fait grincer les dents.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les protocoles utilisés en thérapie n'ont pratiquement rien à voir avec ce qu'on peut apprendre en street (un éventuelle lévitation de la main peut-être). Le livre de JE n'est pas destiné à cet usage.
Tu es de formation médicale? Parfait! Tu opérerais avec des ustensiles de cuisine? Là c'est pareil, même si tu sais comment faire tu n'as pas les bons outils.
Prenons exemple de l'addictologie, les addicts sont traités, souvent, avec des produits de substitution, parce qu'enlever quelque chose sans rien y mettre à la place ne sert à rien.
As-tu au moins une démarche correcte? As-tu fait une anamnèse et une détermination d'objectif? Sais-tu quel type de protocole peut être utilisé pour un comportement inconscient?

Un ancrage de transe c'est une chose, un arrêt du tabac demande souvent plus que ça..

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est sa première séance, je suis content pour lui que la séance se soit bien passé.

et il ne le raconte pas avec détails ce qu'il a fait avant l'induction !

 

la qualité thérapeutique de sa séance importe peu ( on est sur un forum de Street' à la base hein ?)

oui on est sur un forum de street mais pas que, puisque nous échangeons sur la thérapie, le spectacle etc. que pas mal d'entre nous s'orientent vers la thérapie et que nous pouvons donner un avis basé sur nos propres connaissances qui ne sont pas obligatoirement juste mais c'est un avis.

 

ce qu'il a fait avant ou après j'en sais strictement rien étant donner que ce n'est pas stipulé dans son post, je me base donc sur son écrit pour poster ma réponse en rapport avec son expérience il ne faut pas prendre un peu de street, un peu de thérapie on secoue le tout dans un shaker et on fait sa séance.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour ma part, comme le dit Neuneutrinos, on ne sait pas ce qu'il a fait avant l'induction. Je rajouterai qu'on ne sait pas non plus quelle a été la suggestion pour l'arrêt du tabac, ni même s'il s'agit d'une ou plusieurs ou du temps qu'elle a duré.

 

Je trouve que vous manquez un peu d'éléments pour juger qu'il ne sait pas ce qu'il fait. Une formation à l'hypnothérapie ? ...oui, peut-être... il y a aussi des personnes autodidactes qui avec la lecture de pas mal d'ouvrages et divers contenus peuvent devenir meilleurs que bien des hypnothérapeutes ayant suivis des formations.

 

Bref, le jugement est un peu rapide à mon goût. Mais c'est ma croyance hein ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui, c'est une dépendance physiologique et chimique. Mais elle aussi une dimension psychologique, et certaines personnes ont de la difficulté à lâcher la cigarette à cause de cette dimension là, et non pas à cause du manque physique.

Je le répète et je le dirai toujours : appliquer des connaissances d'hypnose de rue dans un contexte de thérapie sans avoir été formé adéquatement là-dedans ... C'est pas brillant. Laissez la thérapie aux gens formés, qui ont pris le temps et l'argent pour offrir des thérapies.

Je vais paraitre dure et je m'en fou. Mais mettre autant de sous et de temps dans sa formation et le lancement d'une entreprise, et ensuite de voir des gens pas formés qui chargent rien et qui veulent même pas en faire métier, ça fait grincer les dents.

 

Je suis entièrement d'accord qu'il ne fait pas confondre les connaissances en hypnose de rue avec ceux de la thérapie. Maintenant, il me parait envisageable qu'une personne puisse se former en autodidacte et ne pas dépenser des milliers d'euros dans une formation plus ou moins correct selon ou tu la fais. La thérapie n'est pas exclusivement réservée à ceux qui dépensent des "sous". (excuse moi Diane, mais que je lis ça, j'ai l'impression que si tu n'as pas dépensé plein de fric, tu ne peux pas être un bon therapeute...)

 

Concernant ce sujet, il est clair que l'on peut se poser des questions sur les connaissances en  hypnothérapie de Smiler. Peut être pourra t il nous donner plus d'informations.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je vais sans doute me faire sauter dessus, et je me fais simplement l'avocat du diable là hein, mais l'hypnose thérapeutique n'a-t-elle pas un côté "placebo" ? Dans le sens que, certes il faut faire super gaffe à ce qu'on fait pour éviter des abréactions qui ne sont pas super cool à vivre, etc. Et certes on peut obtenir des résultats très réels après un travail psychologique adéquat. Mais il me semble que certains ont tendance un peu à sacraliser la pratique comme s'il était possible de foutre quelqu'un en l'air avec. Il me semble que c'est moyennement possible, du moins pas dans des grandes mesures.

 

Je n'ai pas envie de comparer ça complètement à l'homéopathie non plus, mais dans le genre "si ça ne fait pas de bien, ça ne te fera pas de mal", j'ai quand même l'impression que ce sont des disciplines un peu cousines.

 

A en lire certains, j'ai la sensation que c'est une discipline similaire à la neurologie, un petit coup de scalpel où il ne faut pas et hop, on se retrouve avec un légume. Mon avis, qui vaut ce qu'il vaut, est que quelqu'un qui veut devenir trop rapidement hypnothérapeute risque de devenir un mauvais hypnothérapeute, mais pas un danger public. Dans le pire des cas, il n'aidera personne à se soigner (sauf les gens qui ont déjà tout ce qu'il faut pour et n'ont pas besoin de lui). Et certes, c'est pas très cool, mais des incompétents, il y en a partout. Il y a des chanteurs incompétents, il y a des libraires incompétents, il y a des employés de bureaux incompétents, il y a des développeurs de logiciels incompétents, etc. Il y a aussi sans doute pas mal d'hypnothérapeutes incompétents, mais étrangement, ça me ferait moins peur de me faire suivre par un hypnothérapeute incompétent que par un chirurgien incompétent.

 

Mon propos, c'est que c'est peut-être pas si grave, et que dans le pire des cas, il donnera de faux espoirs à ses clients (ce qui n'est pas très cool voire malhonnête si c'est assumé, mais pas très grave non plus). Il me semble que c'est un peu la différence entre quelqu'un qui est psychothérapeute comportementaliste avec un vrai bagage et qui peut vraiment aider quelqu'un, et juste quelqu'un qui conseille une autre personne avec son bon sens. Certes, la deuxième n'arrivera sans doute à rien, mais dans le pire de cas, ça ne fera probablement pas beaucoup de mal à la personne qui l'écoutera (sauf dans le cas de pathologies déjà graves à la base)

 

Cela dit si ça se trouve je me trompe totalement et en fait l'hypnothérapie est hyper dangereuse quand elle est mal utilisée, mais c'est pas franchement l'impression que ça me fait. Sinon j'ai quand même l'impression que l'Etat régulerait la pratique de façon un peu plus rigoureuse que ce qu'il le fait actuellement.

 

Donc certes, l'hypnose de spectacle ou de rue ne donnent pas automatiquement les skills pour être hypnothérapeute, mais ce n'est pas non plus un truc inaccessible qui demande des années d'études scientifiques de haut niveau. Démystifier l'hypnose de rue c'est bien, faudrait voir à pas mystifier l'hypnose thérapeutique sans faire exprès :)

 

PS :

  • Je ne défends pas une pratique irresponsable de l'hypnose dans un cadre thérapeutique par ce post
  • Je ne dénigre pas le travail des hypnothérapeutes
  • Je ne prétends pas connaître assez l'hypnose pour juger dans un sens ou dans l'autre
  • Je m'efforce juste de conserver un peu de raison sur le sujet

 

Voilà vous pouvez rager :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Fonder un avis sur si peu de chose c'est compliqué.

Là on a une personne qui parle de sa première séance qui en plus touche au thérapeutique. Mais on ne sais pas s'il a fait d'autres séances sur des camarades d'entraînement ou s'il a juste lu la voix de l'inconscient.

Au vu de la routine proposé, ça donne l'impression que c'est la deuxième solution. Ce qui relèverait d'un manque de jugement.

Car enlever la cigarette, c'est laisser la personne sans rien pendant sa pause au travail, devant son café le matin, pendant son rituel du soir etc.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai beaucoup de mal à voir à quel danger ça l'expose à part :
- une humeur de chiasse
- une rechute (pas besoin d'une hypnose foireuse pour ça, la plupart des fumeurs retombe tôt ou tard)

Dans le meilleur des cas et avec un coup de bol, la personne a déjà fait le travail nécessaire inconsciemment et la séance fonctionne par effet placebo. Je serai en revanche curieux de connaître les chances d'arrêter le tabac sur une personne hypnotisée mais qui n'aurait pas spécialement envie d'arrêter. A mon avis ça ne doit pas être brillant.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Haa l'hypnothérapie, quel miracle !

 

 

Vous venez pourquoi vous ?

 

- Une carie qui me fait mal, je veux que la douleur cesse.

 

- Bien, Dormez !

Maintenant votre carie cesse de vous faire mal vous ne ressentez plus rien au niveau de cette dent.

 et, Réveillez vous.

 

comment vous sentez vous?

 

-ho super merci beaucoup ! ça marche vraiment bien l'hypnose, je n'ai plus mal du tout et en plus vous n'avez même pas touché ma dents, vous êtes vraiment fort ! C'est sur, si j'ai de nouveau une carie, je reviendrais vous voire.

 

-Merci, mais vous savez, c'est vous qui avez fait tout le travail :) .

 

 

 

Apres tout, c'est vrais qu'on peut avoir le bac sans jamais être allé à l'école... 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Excusez moi tous, pardon, pardon... j'implore votre pardon.

 

Je n'ai aidé qu'entre 200 et 300 personnes à arrêter de fumer et je comprends à vous lire que c'est bien trop peu pour connaître le sujet.

 

J'avais cru observer que derrière la cigarette pouvait se cacher n'importe quoi, des histoires de vie épouvantables comme des petites choses insignifiantes, j'avais cru observer plusieurs cas psychiatriques lourds se présenter parce qu'ils veulent arrêter de fumer, et je croyais même qu'il était important de ne pas faire n'importe quoi avec ces gens, mais à vous lire je me rends compte de combien je me trompais...

 

Merci à tous et encore pardon.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Alors juste pour préciser : j'ai une formation d'hypnsoe médicale, et addictologie et  comme certain l'on fait remarquer je n'ai pas décrit ce que j'ai fait avant l'induction et bien sûr que j'ai été chercher " la cause" du tabagisme !!!

 

je fais juste remarquer que le livre de JE, m'a bien aidé pour comprendre certains mécanismes et être plus efficace.

 

Sujet clos pour moi ;-) pour ce que ca amuse le forum est libre

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai relu ces messages en mangeant du pop-corn, entre tous ces rebondissements, soit sérieux soit plus trollesque, entre ceux qui s'insurge pour un rien et ceux qui tente de calmer le jeu.

Du Drama, du suspens, de l'émotion...

et moins cher qu'une place de ciné !

et je crois que je suis devenu accros au pop-corn à cause de vous !

 

et si on prend plus attention au sujet initiale on se rend compte à quel point certaines personne ont répondu de manière non justifiée ( mais aurait été fort pertinent dans un autre topic )

et que le pop-corn c'est mauvais pour la santé.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement
×
×
  • Créer...